L’ARC EN CIEL 200 KM

Comme c’est la tradition depuis maintenant presque 15 ans les différents parcours de la BERNARD HINAULT à but humanitaire s élancent depuis le parc des expositions de BREZILLET situé dans l’agglomération de SAINT BRIEUC sur la commune de PLOUFRAGAN (22).

Un endroit idéal (Hall couvert de 10.000 M2 dédié à LA BERNARD HINAULT durant 48H, plusieurs centaines de places de parking pour voitures et camping-car, toutes les commodités sanitaires, ligne de départ et d’arrivée, gardiennage la nuit, etc ) situé en zone urbaine mais en dehors du cœur de ville, à partir duquel il est très rapide de rejoindre le Sud-Ouest de SAINT BRIEUC et plus particulièrement , après une dizaine de KM,  la ville où est né et a grandi celui qui allait devenir LE BLAIREAU sur la scène cycliste internationale.

Afficher en grand

Après un départ fictif suivi d’un départ réel ‘ lancé ‘ 2 KM plus loin pour raisons de sécurité la première demi-heure s’est à peine écoulée , à vitesse élevée car très roulante cette mise en jambe qui nous laisse à peine le temps d’apercevoir le bleu de l’eau de mer de la baie de SAINT BRIEUC , et il faut déjà attaquer le premier ‘ talus ’ de MORIEUX ( le lieu de l’attaque de THOMAS VOEKLER et JEREMY ROY il y a quelques années lors d’une étape du tour qui arrivait au CAP FREHEL , le duo sera  repris à 4 KM de l’arrivée ce jour-là) : 600 mètres à 9 % moyen qui coupent l’élan de ce début de course.

Le regroupement s’opère généralement dans les KM qui suivent, les hommes de tête doivent musarder à contempler la côte maritime bretonne magnifiquement découpée lors de la descente très rapide (sur une magnifique portion de bitume) vers la station balnéaire du VAL ANDRE et son célèbre rocher du VERDELET.

Cliquez-ici pour afficher l’image en grand

Le long faux plat qui nous fait quitter momentanément les bords de LA MANCHE va nous faire ensuite pédaler pendant 20 km dans la campagne bucolique du département des COTES D’ARMOR.

Les choses sérieuses reprennent vite le dessus. Après la traversée des SABLES D’OR (chanté par ETIENNE DAHO le breton de RENNES) direction LE CAP FREHEL par la magnifique route touristique ZONE NATURA 2000 qui a tout d’un toboggan les pieds dans l’eau : incontestablement nous sommes sur la plus belle portion visuelle de l’ARC EN CIEL (la mer à perte de vue, le sentier douanier, les plages et les criques sur votre gauche vous inciteront à venir les contempler au calme une fois votre périple accompli). 

Au pied du CAP FREHEL , haut lieu connu de tous les amateurs de voile (la première bouée du grand départ tous les 4 ans de la célèbre route du RHUM) et de pêche, direction plein sud sur des portions relativement roulantes, ne pas trop s’y fier quand même vous êtes en Bretagne et donc ‘ en prise ‘ en permanence. 

Une grosse heure de partie de manivelles, au milieu de laquelle se situe un premier ravitaillement,    

 (Vous remarquerez que le parcours a été étudié pour en grande majorité ‘ tourner à droite’ et ainsi favoriser la sécurité) avant que le monument sportif de la BH s’offre à vous. 

Après la traversée du splendide village typique et classé de JUGON LES LACS vous escaladerez la terrible montée de la Vallée Verte connue par les cyclistes dans tout et au-delà des frontières de l’hexagone : 600 mètres à 16 % moyen avec passage à 20 %.

Vous aurez déjà parcouru 120 km et il vous faudra ensuite lutter, bien souvent vent plutôt de ¾ coté sur des routes sinueuses mais propice à un grand écrémage des plus téméraires, pendant 40 KM avant de rejoindre les pentes du MONT BEL AIR. C’est le point culminant du département.

Le COL DU MONT BEL AIR a été inauguré il y a quelques années par BERNARD, et sa femme MARTINE, sur leur vélo respectif, en compagnie du maire de la commune de TREBRY (lui également sur son deux-roues) et de quelques membres du bureau organisateur de la cyclosportive LA BERNARD HINAULT.

A son sommet, après 5 KM de pente moyenne, un second ravitaillement vous y attend avant de plonger, façon de parler, pour les 40 derniers kilomètres en direction de SAINT BRIEUC.

En chemin vous ne pourrez pas louper le ‘ mini village épicurien ‘ baptisé BONNE AMBIANCE qui assurera tout au long de la journée votre totale sécurité pour la traversée du carrefour de LA TANTOUILLE réputé si dangereux. Grace aux feux tricolores mis en place c’est le cycliste de LA BERNARD HINAULT qui est prioritaire sur le trafic routier. Les victimes d’un coup de fringale pourront se restaurer généreusement.

Si la gagne doit se jouer, ou si une dernière sélection doit s’opérer dans un groupe, ce sera dans le terrible MUR DE MAGENTA cher à BERNARD HINAULT situé à 3 km de l’arrivée : 300 mètres d’un trait bien droit et bien large à 12 % quand les jambes ne répondent déjà presque plus.

Passé cette butte finale vous n’aurez plus qu’à vous laisser glisser vers l’arrivée au parc des EXPOSITIONS de BREZILLET, qui est également je vous le rappelle le lieu de départ, ou boissons et repas digne de ce nom vous seront servis gracieusement, dans le cadre de votre inscription, par plusieurs dizaines de bénévoles présents au fil des arrivées qui se succèdent.   

Vous aurez, nous aurons, passé tous ensemble une bonne journée au profit de 3 nobles causes :

Soutien financier à la maison des familles de l’hôpital de SAINT-BRIEUC (22) 

Accompagnement pécunier pour HANDI CHIENS de SAINT BRANDAN (22)

Aide comptable à TUBA SAINT-GREGOIRE (35), centre d’accueil pour enfants autistes.

Merci beaucoup au nom de toutes et tous : les institutionnels, les sponsors, les bénévoles, la sécurité, les flécheurs, les signaleurs, les membres du bureau de LA BERNARD HINAULT, etc 

GILLES GASSINE PRESIDENT 

Traduire